AMÉLIORER LA QUALITÉ DE L’EAU

Les eaux de surface et les nappes phréatiques sont affectées par des pollutions ponctuelles ou diffuses liés aux divers usages (agricoles, industriels, individuels, collectifs). L’état initial de la qualité de nos rivières et nappes souterraines (réalisé en 2013) sur le territoire a montré des altérations de cette qualité de l’eau vis-à-vis des nitrates, du phosphore, de l’oxygène dissous et de résidus de pesticides.

Ainsi, le SMBAA, avec l’appui du SAGE et de l’Entente Interdépartementale, met en place des actions sur l’ensemble du territoire dans un objectif d’atteinte du bon état écologique fixé par la réglementation.

Connaissance et Suivi de la qualité de l’eau

La reconquête de la bonne qualité des eaux ne peut se faire sans une connaissance permanente de l’état de nos rivières et une identification des sources de pollution.

Le SMBAA, l’Entente Interdépartementale et l’Agence Régionale pour la Santé, avec l’appui du SAGE, de l’Agende de l’Eau et du département, effectuent donc des mesures régulières avec une bancarisation des données. Ces mesures de suivi se font sur des paramètres physico-chimiques (températures, nitrates, pesticides, …) mais également biologiques (poissons, invertébrés, …).

Dans le même sens, l’Entente Interdépartementale et le SAGE ont missionné la chambre d’agriculture pour effectuer un diagnostic des caractéristiques de l’activité agricole et des pressions sur la ressource en eau.

Aménagement pour la reconquête d’une bonne qualité des eaux

Pour limiter l’émission des polluants vers les milieux naturels aquatiques et les nappes souterraines, les systèmes d’exploitation agricoles et les rejets de stations d’épuration peuvent être adaptés pour préserver la ressource en eau.

Dans les années à venir, le syndicat prévoit la création de zones tampons, la plantation de haies et un accompagnement des différents acteurs du territoire pour faire évoluer les pratiques et tendre vers une amélioration de la qualité de l’eau.

GÉRER LA RESSOURCE
EN EAU

PRÉSERVER LES MILIEUX
AQUATIQUES

AMÉLIORER LA
QUALITÉ DE L’EAU

PRÉVENIR LE
RISQUE D’INONDATION

COMMUNIQUER
ET SENSIBILISER

ACTIONS
COMPLÉMENTAIRES