COMMUNIQUER ET SENSIBILISER

Le fonctionnement et le rôle des milieux aquatiques sont complexes et encore peu connus du grand public malgré un rôle indispensable et des interactions permanentes avec notre quotidien. Couplé aux multiples enjeux du territoire, il est apparu indispensable pour le SMBAA et le SAGE Authion d’intervenir auprès du grand public pour l’informer et le sensibiliser. Cette communication et cette sensibilisation sont également essentielles pour la mise en œuvre d’une stratégie commune de préservation de l’eau et des milieux associés SAGE, via le SAGE et les actions de sa structure porteuse (SMBAA).

Les principaux axes de cette communication sont :

Une prise de conscience collective :

Pour tendre vers une gestion équilibrée de la ressource en eau et sensibiliser à la préservation des milieux aquatiques, le SMBAA, avec l’appui du SAGE, rencontre régulièrement les acteurs locaux du territoire (agriculteurs, usagers, élus, …).

Éduquer à l’environnement

Les scolaires d’aujourd’hui étant les acteurs de demain, il est indispensable de les sensibiliser à l’environnement. Dans cet esprit, le syndicat intervient auprès des classes de différents niveaux (primaires, collèges, lycées, …) du territoire, à l’aide de présentations ou de sorties de terrain. Il est également prévu, à travers un partenariat avec la maison de la Loire, d’organiser des animations.

Informer sur le SAGE Authion et le SMBAA.

Par ailleurs, afin de communiquer sur la gestion de l’eau, la préservation des milieux et expliquer ses actions, le SMBAA et le SAGE Authion s’appuient sur des supports de communication :

Il participe également à des évènements sur le territoire, tel que tel Rando’Ferme ou encore la balade agri-culturelle sur le Couasnon.

La culture du risque

La conscience du risque inondation sur le territoire de l’Authion est extrêmement faible. Pourtant, sur le Val d’Authion, ce risque est omniprésent avec la proximité de la Loire et de l’Authion. De plus, la présence de la retenue de Rillé (5 Millions de m3), et donc une possibilité de rupture, accroit le risque inondation sur le territoire. Au total, cela ne concerne pas moins de 60 000 habitations et bâtiments.

Le syndicat participe au développement de cette connaissance du risque afin d’améliorer l’efficacité de la prévention et communiquer sur les actions de protection/réduction à l’échelle locale.

GÉRER LA RESSOURCE
EN EAU

PRÉSERVER LES MILIEUX
AQUATIQUES

AMÉLIORER LA
QUALITÉ DE L’EAU

PRÉVENIR LE
RISQUE D’INONDATION

COMMUNIQUER
ET SENSIBILISER

ACTIONS
COMPLÉMENTAIRES