La commission Authion, présidée par Jean-Charles PRONO, s’étend sur 420 km², avec pas moins de 394 kms de cours d’eau. Elle regroupe le Val d’Authion partie Maine-et-Loire ainsi que le bassin versant des 3 rus (ruisseau de l’Automne, l’Anguillère et les Loges).

Restauration de cours d’eau, entretien de la ripisylve, zoomez sur la carte pour visualiser tous les travaux sur la commission !

Commission géographique Lathan
Commission géographique Couasnon
Commission géographique Touraine
RETALUTAGE DES BERGES DU RUISSEAU DE L’ÉTANG

Suite à une protection de canalisation d’eau potable effectuée par Angers Loire Métropole, le SMBAA a profité de l’occasion pour entreprendre des travaux retalutage – adoucissement de berge sur le ruisseau de l’Etang. Les travaux concernent 300 mètres linéaire de berge (en rive gauche).

L’objectif est d’améliorer la stabilité des berges, de réduire la largeur du lit mineur pour accélérer les écoulement et d’offrir de meilleurs supports pour le développement de la végétation rivulaire.

  • Linéaire : 300 m
RESTAURATION DE LA RIPISYLVE SUR LE LATHAN

Entretien de la végétation sur le Lathan sur les sites des Desfayes (Longué Jumelles) et Pont Neuf (Mouliherne/ Vernantes).

  • Linéaire : 165 m
  • Entreprises : ADEN et ASCEBO TP
  • Financeurs : Agence de l’Eau Loire Bretagne, région Pays de la Loire
RESTAURATION DE LA RIPISYLVE SUR LE LATHAN

Entretien de la végétation sur le Lathan sur les sites des Desfayes (Longué Jumelles) et Pont Neuf (Mouliherne/ Vernantes).

  • Linéaire : 165 m
  • Entreprises : ADEN et ASCEBO TP
  • Financeurs : Agence de l’Eau Loire Bretagne, région Pays de la Loire
RESTAURATION DE LA RIPISYLVE SUR LE LATHAN

Entretien de la végétation sur le Lathan sur les sites des Desfayes (Longué Jumelles) et Pont Neuf (Mouliherne/ Vernantes).

  • Linéaire : 165 m
  • Entreprises : ADEN et ASCEBO TP
  • Financeurs : Agence de l’Eau Loire Bretagne, région Pays de la Loire
RESTAURATION DE LA RIPISYLVE SUR LE LATHAN

Entretien de la végétation sur le Lathan sur les sites des Desfayes (Longué Jumelles) et Pont Neuf (Mouliherne/ Vernantes).

  • Linéaire : 165 m
  • Entreprises : ADEN et ASCEBO TP
  • Financeurs : Agence de l’Eau Loire Bretagne, région Pays de la Loire
RESTAURATION DU LIT DE LA RIVEROLLE SUR LE SITE DES AUBERTS

Le site des Auberts présentait un plan d’eau sur cours maintenu à l’aide de deux ouvrages maçonnés en travers du cours d’eau. Ces deux ouvrages ont été arasés en 2019 et le lit a repris son cours à travers l’espace de l’ancien plan d’eau qui s’est transformé en moins d’un an en une vaste zone humide. Les travaux ont consisté à caler le fond du lit à l’aide de 6 radiers en pierres pour éviter une érosion et rehausser le niveau d’eau de manière à maintenir la zone humide. Les secteurs les plus larges ont fait l’objet d’un resserrement du lit par retalutage et création de banquettes végétalisées.

En parallèle, un entretien de la végétation a été mené sur le site avec l’abattage d’une dizaine de peupliers pour apporter un ensoleillement plus important de la zone humide créée et limiter le comblement de la zone par les feuilles de cette espèce qui se dégradent très mal.

  • Linéaire : 500 m
  • Entreprises : LAMY ELAGAGE, ADEN et SARL PINEAU
  • Financeurs : Agence de l’Eau Loire Bretagne, région Pays de la Loire
RESTAURATION DU LIT DE LA FONTAINE SUZON À BEL AIR

En 2020, la Fontaine Suzon a été restaurée sur un linéaire de plus de 250 mètres. Le lit mineur a été redessiné par la création de banquettes végétalisées lui permettant de retrouver une largeur adaptée. Le fond du lit vaseux a été rechargé à l’aide de graviers pour lui redonner une dynamique sur ce secteur à très faible pente. En parallèle des plantations ont été effectuées afin de diminuer l’ensoleillement et ralentir l’envahissement du lit par les roseaux. Ces travaux ont été menés conjointement avec la Commune de Neuillé.

  • Linéaire : 250 m
  • Entreprises : TP Pineau et ADEN
  • Financeurs : Agence de l’Eau Loire Bretagne, région Pays de la Loire
ARRACHAGE DE LA JUSSIE

Le SMBAA a poursuivi en 2020 le suivi et l’arrachage de la jussie sur le Lane et les fossés annexes. Le Syndicat a mené en 2014 et 2015, deux campagnes d’arrachage de la jussie sur l’ensemble du Lane et le réseau de fossés connectés à Saint-Nicolas-de-Bourgueil (environ 8 km). Depuis, chaque année, le SMBAA répertorie et arrache toutes les repousses.

En 2020, seulement deux stations ont été identifiées et arrachées. La première se situait sur le Lane et la seconde sur un fossé alimenté par le Lane.

  • Linéaire : 80 m
  • Entreprise : interne
ARRACHAGE DE LA JUSSIE

Le SMBAA a poursuivi en 2020 le suivi et l’arrachage de la jussie sur le Lane et les fossés annexes. Le Syndicat a mené en 2014 et 2015, deux campagnes d’arrachage de la jussie sur l’ensemble du Lane et le réseau de fossés connectés à Saint-Nicolas-de-Bourgueil (environ 8 km). Depuis, chaque année, le SMBAA répertorie et arrache toutes les repousses.

En 2020, seulement deux stations ont été identifiées et arrachées. La première se situait sur le Lane et la seconde sur un fossé alimenté par le Lane.

  • Linéaire : 80 m
  • Entreprise : interne
RESTAURATION DU LATHAN À RILLÉ

Le SMBAA a procédé à la restauration d’un tronçon de 200m du Lathan sur la commune de Rillé qui présentait une surlargeur favorisant l’envasement et le développement de végétation aquatique. Les travaux ont consisté en l’arrachage des nénuphars, la création de banquettes et la recharge du lit sur l’ensemble du linéaire.

  • Linéaire : 200 m
  • Entreprise : OPURE
  • Financé à 60% par l’Agence de l’Eau Loire Bretagne et 20% par le Conseil Départemental d’Indre-et-Loire
ENTRETIEN ET RESTAURATION DE LA VÉGÉTATION DES BERGES DU RUISSEAU DES AULNAIES

Ce secteur avait été ciblé comme prioritaire à entretenir par la commission Couasnon-Aulnaies en raison des enjeux hydrauliques importants présents sur cette zone (secteur urbanisé). L’entretien a été réalisé manuellement dans le respect des équilibres naturels. La population a été invitée à poursuivre l’entretien régulier comme le prévoit le code de l’environnement.

  • Linéaire : 2,6 km
  • Entreprise : SARL RAGAIN
  • Financé à 30% par l’Agence de l’Eau Loire Bretagne et 30% par la Région Pays de la Loire
ENTRETIEN DE LA VÉGÉTATION DES BERGES DU COUASNON AVAL

Les travaux ont consisté à couper les arbres penchés risquant de déstabiliser les berges ainsi que les arbres morts et non adaptés aux berges des cours d’eau (acacias, rejet de peupliers), à élaguer les branches basses, à dégager les ouvrages hydrauliques et enlever les embâcles problématiques pour permettre le bon écoulement des eaux en période de crue.

  • Linéaire : 4 km
  • Entreprise : SARL RAGAIN
  • Financé à 60% par l’Agence de l’Eau Loire Bretagne et 17.8% par le Conseil Départemental du Maine-et-Loire
RESTAURATION DE LA RIPISYLVE

Afin de préparer les travaux sur la Boire des Roux, un entretien manuel a été effectué sur les secteurs les plus problématiques.

  • Linéaire : 9,27 km
  • Entreprise : association d’insertion
RESTAURATION DE LA RIPISYLVE

Afin de préparer les travaux sur la Boire des Roux, un entretien manuel a été effectué sur les secteurs les plus problématiques.

  • Linéaire : 9,27 km
  • Entreprise : association d’insertion
ARRACHAGE MANUEL DE LA JUSSIE

Afin de pouvoir enlever la jussie sur des cours d’eau où elle s’est développée trop densément pour faire un arrachage manuel, le SMBAA s’est équipé d’un godet. Le développement de la jussie sur certains cours d’eau utilisés pour l’irrigation doit être traité au risque de voir l’adduction en eau diminuer.

L’arrachage manuel et mécanique sont ainsi couplés pour améliorer l’efficacité et augmenter le linéaire traité.

  • Linéaire : 28,8 km
  • Entreprise : interne et AIED Développement
ARRACHAGE MANUEL DE LA JUSSIE

Afin de pouvoir enlever la jussie sur des cours d’eau où elle s’est développée trop densément pour faire un arrachage manuel, le SMBAA s’est équipé d’un godet. Le développement de la jussie sur certains cours d’eau utilisés pour l’irrigation doit être traité au risque de voir l’adduction en eau diminuer.

L’arrachage manuel et mécanique sont ainsi couplés pour améliorer l’efficacité et augmenter le linéaire traité.

  • Linéaire : 28,8 km
  • Entreprise : interne et AIED Développement
ARRACHAGE MANUEL DE LA JUSSIE

Afin de pouvoir enlever la jussie sur des cours d’eau où elle s’est développée trop densément pour faire un arrachage manuel, le SMBAA s’est équipé d’un godet. Le développement de la jussie sur certains cours d’eau utilisés pour l’irrigation doit être traité au risque de voir l’adduction en eau diminuer.

L’arrachage manuel et mécanique sont ainsi couplés pour améliorer l’efficacité et augmenter le linéaire traité.

  • Linéaire : 28,8 km
  • Entreprise : interne et AIED Développement
ARRACHAGE MANUEL DE LA JUSSIE

Afin de pouvoir enlever la jussie sur des cours d’eau où elle s’est développée trop densément pour faire un arrachage manuel, le SMBAA s’est équipé d’un godet. Le développement de la jussie sur certains cours d’eau utilisés pour l’irrigation doit être traité au risque de voir l’adduction en eau diminuer.

L’arrachage manuel et mécanique sont ainsi couplés pour améliorer l’efficacité et augmenter le linéaire traité.

  • Linéaire : 28,8 km
  • Entreprise : interne et AIED Développement
ARRACHAGE MANUEL DE LA JUSSIE

Afin de pouvoir enlever la jussie sur des cours d’eau où elle s’est développée trop densément pour faire un arrachage manuel, le SMBAA s’est équipé d’un godet. Le développement de la jussie sur certains cours d’eau utilisés pour l’irrigation doit être traité au risque de voir l’adduction en eau diminuer.

L’arrachage manuel et mécanique sont ainsi couplés pour améliorer l’efficacité et augmenter le linéaire traité.

  • Linéaire : 28,8 km
  • Entreprise : interne et AIED Développement
ARRACHAGE MANUEL DE LA JUSSIE

Afin de pouvoir enlever la jussie sur des cours d’eau où elle s’est développée trop densément pour faire un arrachage manuel, le SMBAA s’est équipé d’un godet. Le développement de la jussie sur certains cours d’eau utilisés pour l’irrigation doit être traité au risque de voir l’adduction en eau diminuer.

L’arrachage manuel et mécanique sont ainsi couplés pour améliorer l’efficacité et augmenter le linéaire traité.

  • Linéaire : 28,8 km
  • Entreprise : interne et AIED Développement
RÉHABILITATION DU COURS D’EAU 510

Face à de nombreux décrochements de berges, et à la demande de la commune de Corné, déléguée de Loire-Authion, une campagne de retalutage des berges par la technique du déblai-remblai a été effectuée. Cela permet de stabiliser les berges et de rétrécir le lit du cours d’eau en favorisant l’auto-curage.

  • Linéaire : 289 m
  • Entreprise : TP PINEAU
RÉHABILITATION DU COURS D’EAU 800

Le canal 800 a été curé sur une partie de son linéaire. Ces travaux se sont accompagnés de la création de 2 banquettes alternées à l’aval. Cette opération favorise la diversification de la végétation et des écoulements tout en stabilisant les berges.

  • Linéaire : 217 m
  • Entreprise : TP PINEAU
RÉHABILITATION DU COURS D’EAU 800

Le canal 800 a été curé sur une partie de son linéaire. Ces travaux se sont accompagnés d’une campagne de retalutage des berges par la technique du déblai-remblai. Cela permet de stabiliser les berges et de rétrécir le lit du cours d’eau en favorisant l’auto-curage.

  • Linéaire : 154 m
  • Entreprise : TP PINEAU
RÉHABILITATION DU COURS D’EAU 800

Le canal 800 a été curé sur une partie de son linéaire. Ces travaux se sont accompagnés d’une campagne de retalutage des berges par la technique du déblai-remblai. Cela permet de stabiliser les berges et de rétrécir le lit du cours d’eau en favorisant l’auto-curage.

  • Linéaire : 920 m
  • Entreprise : TP PINEAU
RÉHABILITATION DU COURS D’EAU 100

Le canal 100 a été curé sur une partie de son linéaire. Ces travaux se sont accompagnés d’une campagne de retalutage des berges par la technique du déblai-remblai. Cela permet de stabiliser les berges et de rétrécir le lit du cours d’eau en favorisant l’auto-curage.

  • Linéaire : 164 m
  • Entreprise : TP PINEAU
RÉHABILITATION DU COURS D’EAU 100

Le canal 100 a été curé sur une partie de son linéaire. Ces travaux se sont accompagnés d’une campagne de retalutage des berges par la technique du déblai-remblai. Cela permet de stabiliser les berges et de rétrécir le lit du cours d’eau en favorisant l’auto-curage.

  • Linéaire : 310 m
  • Entreprise : TP PINEAU
RENATURATION DU RUISSEAU DE BELLE-ROCHE

Une action de restauration écologique du ruisseau de Belle Roche dont le fonctionnement naturel avait été altéré par des travaux de recreusement, d’élargissement et de redressement de son lit a été effectuée.  Le lit et les berges ont été remodelés pour retrouver des profondeurs d’eau variées, des alternances d’eau courante et calme ainsi qu’un tracé moins rectiligne.

  • Linéaire : 190 km
  • Entreprise : RAGAIN
  • Financeurs : l’Agence de l’Eau Loire-Bretagne, la Région Pays de la Loire les exploitants
RESTAURATION DE LA CONTINUITÉ SUR LA RIVEROLLE

L’ouvrage de la Chaussée, présentait un seuil d’une hauteur de 2.5 mètres de haut bloquant complètement la continuité sur le cours d’eau. L’autorisation des propriétaires du moulin mais également des propriétaires des terrains riverains ont permis au SMBAA de créer une rivière de contournement d’une longueur de 250 mètres. La Riverolle retrouve ainsi une continuité écologique et un lit sinueux et diversifié.

En 2020, ces travaux se sont poursuivis avec la reprise de certains radiers, la mise en place de blocs dans le lit mineur et la remise en état des parcelles. Plus de 140 arbres d’origines locales ont été plantés sur ce site et celui du Moulin de la Grande Roue.

  • Linéaire : 250 m
  • Entreprise : Luc DURAND
  • Financeurs : Agence de l’Eau Loire Bretagne, région Pays de la Loire
DIVERSIFICATION DE LA RIVEROLLE

Les travaux d’arasement d’un seuil de 45cm et de création d’une rivière de contournement, ont entraîné une diminution notable du plan d’eau du moulin retenu par l’ouvrage, c’est pourquoi celui-ci a été remodelé à l’aide de banquettes végétalisées pour améliorer ces fonctions biologiques et paysagères.

En 2020, ces travaux se sont poursuivis avec la reprise de certains radiers, la mise en place de blocs dans le lit mineur et la remise en état des parcelles. Plus de 140 arbres d’origines locales ont été plantés sur ce site et celui du Moulin de la Chaussée.

  • Linéaire : 234 m
  • Entreprise : Terrassement JUSTEAU et ADEN
  • Financeurs : Agence de l’Eau Loire Bretagne, région Pays de la Loire
RESTAURATION DE LA CONTINUITÉ SUR LA RIVEROLLE

En complément de l’arasement d’un seuil de 45cm, le SMBAA a créé une rivière de contournement. Elle permet d’assurer une partie du transit sédimentaire et le passage de la faune piscicole grâce à une alternance de 11 radiers et fosses.

En 2020, ces travaux se sont poursuivis avec la reprise de certains radiers, la mise en place de blocs dans le lit mineur et la remise en état des parcelles. Plus de 140 arbres d’origines locales ont été plantés sur ce site et celui du Moulin de la Chaussée.

  • Linéaire : 204 m
  • Entreprise : Terrassement JUSTEAU et ADEN

Financeurs : Agence de l’Eau Loire Bretagne, région Pays de la Loire

ARRACHAGE MANUEL DE L’ACHE FAUX CRESSON SUR LE RUISSEAU DE L’ETANG

L’Ache faux cresson aquatique (Helosciadium nodiflorum) pousse en abondance dans ce ruisseau qui donne peu d’eau. Cette plante est aussi très fragile et lors des orages de printemps, elle casse et provoque des embâcles importants conduisant parfois à des inondations. L’enlèvement manuel de cette plante permet de préserver les écoulements en cas de fortes pluies.

  • Linéaire : 2 km
  • Entreprise : CAVA
ENTRETIEN DU FOND DU LIT DU 550

L’objectif de ce curage est d’enlever la végétation dans le lit du cours d’eau afin d’éviter les embâcles lors d’événements pluvieux. Le curage se fait entre 5-10 cm pour enlever le système racinaire.

  • Linéaire : 0,4 km
  • Entreprise : TP PINEAU
ENTRETIEN DU FOND DU LIT DANS LE FOSSÉ 100

Enlèvement des sédiments et rectification de la pente entre 2 ouvrages pour faciliter l’écoulement.

  • Linéaire : 95 m
  • Entreprise : TP PINEAU
ENTRETIEN DU FOND DU LIT DANS LE FOSSÉ 100-101

Enlèvement des sédiments et dévasage de plusieurs buses afin d’améliorer les écoulements pluviaux et favoriser l’assainissement des terrains agricoles. Le curage léger se fait sur une profondeur de 10 cm pour enlever le système racinaire.

  • Linéaire : 0,4 km
  • Entreprise : TP PINEAU
ENTRETIEN DU FOND DU LIT ET ARRACHAGE DE LA JUSSIE DANS LE FOSSÉ 3001

Enlèvement mécanique de la jussie. La densité de jussie rendait l’arrachage manuel impossible. Par ailleurs, l’intervention mécanique permet d’enlever une partie de la banque de graines. La jussie a été exportée pour compostage en milieu naturel (hors zones humides). Le curage s’est poursuivi dans une zone où les sédiments nuisaient à l’écoulement. Des buses ont aussi été dévasées.

  • Linéaire : 0,6 km
  • Entreprise : TP PINEAU
ENTRETIEN DU FOND DU LIT DANS LE FOSSÉ 5001

Enlèvement de sédiments pour améliorer les écoulements et faciliter l’assainissement des terrains agricoles avoisinant. Plusieurs buses ont aussi été nettoyées.

  • Linéaire : 1,2 km
  • Entreprise : TP PINEAU
DÉBROUSSAILLAGE DU LIT DANS LE FOSSÉ 3002 – 2019

Débroussaillage et enlèvement de petits embâcles dans le fossé. L’intervention mécanique est impossible en raison des accès – entre des jardins privés.

  • Linéaire : 0,5 km
  • Entreprise : AIE Développement
RESTAURATION DU LIT ET AMÉLIORATION DE LA CONTINUITÉ AU RÉPARTITEUR DU PIN

Les travaux ont consisté à enlever le barrage et à modifier la taille des ouvertures de l’ouvrage pour permettre une bonne répartition de l’eau entre les bras. Suite à l’abaissement de la ligne d’eau des rampes en granulats et le terrassement des berges en pente douce ont été effectués. Une protection de berge en génie végétal a enfin été réalisée.

  • Entreprise : MERCERON et SARL RAGAIN
  • Financeurs : l’Agence de l’Eau Loire-Bretagne, la Région Pays de La Loire et le Département de Maine et Loire.
RÉHABILITATION DU RUISSEAU DE LA TOUR MOYENNE
Réhabilitation - 2018

Le canal 513 a été curé sur l’ensemble de son linéaire. Une buse vétuste a aussi été supprimée, permettant d’améliorer localement la continuité sédimentaire. Ces travaux se sont accompagnés d’une campagne de retalutage des berges et de la création de 3 banquettes alternées à l’aval. Ces opérations favorisent la diversification de la végétation et des écoulements tout en stabilisant les berges.

  • Linéaire : 2017 m
  • Entreprise : TP PINEAU
ARRACHAGE DE LA JUSSIE

La jussie avait colonisée le Lane, le petit Lane et des fossés alimentés par le Lane sur plus de 8km. Une association d’insertion a procédé à l’arrachage manuel de la jussie. Des chantiers bénévoles et un arrachage mécanique ont également été organisés pour la supprimer. Depuis, un suivi et un arrachage sont menés en juillet et septembre tous les ans. L’action porte ses fruits ; le nombre de repousses et les surfaces colonisées diminuent.

  • Linéaire : 10,7 km
  • Entreprises : Entr’Aide Ouvrière et Joveau Régis Travaux Publics
  • Financement : Agence de l’eau Loire-Bretagne, Région Centre-Val de Loire et Département d’Indre-et-Loire.

 

ARRACHAGE DE LA JUSSIE

La jussie avait colonisée le Lane, le petit Lane et des fossés alimentés par le Lane sur plus de 8km. Une association d’insertion a procédé à l’arrachage manuel de la jussie. Des chantiers bénévoles et un arrachage mécanique ont également été organisés pour la supprimer. Depuis, un suivi et un arrachage sont menés en juillet et septembre tous les ans. L’action porte ses fruits ; le nombre de repousses et les surfaces colonisées diminuent.

  • Linéaire : 10,7 km
  • Entreprises : Entr’Aide Ouvrière et Joveau Régis Travaux Publics
  • Financement : Agence de l’eau Loire-Bretagne, Région Centre-Val de Loire et Département d’Indre-et-Loire.

 

ARRACHAGE DE LA JUSSIE

La jussie avait colonisée le Lane, le petit Lane et des fossés alimentés par le Lane sur plus de 8km. Une association d’insertion a procédé à l’arrachage manuel de la jussie. Des chantiers bénévoles et un arrachage mécanique ont également été organisés pour la supprimer. Depuis, un suivi et un arrachage sont menés en juillet et septembre tous les ans. L’action porte ses fruits ; le nombre de repousses et les surfaces colonisées diminuent.

  • Linéaire : 10,7 km
  • Entreprises : Entr’Aide Ouvrière et Joveau Régis Travaux Publics
  • Financement : Agence de l’eau Loire-Bretagne, Région Centre-Val de Loire et Département d’Indre-et-Loire.

 

ARRACHAGE DE LA JUSSIE

La jussie avait colonisée le Lane, le petit Lane et des fossés alimentés par le Lane sur plus de 8km. Une association d’insertion a procédé à l’arrachage manuel de la jussie. Des chantiers bénévoles et un arrachage mécanique ont également été organisés pour la supprimer. Depuis, un suivi et un arrachage sont menés en juillet et septembre tous les ans. L’action porte ses fruits ; le nombre de repousses et les surfaces colonisées diminuent.

  • Linéaire : 10,7 km
  • Entreprises : Entr’Aide Ouvrière et Joveau Régis Travaux Publics
  • Financement : Agence de l’eau Loire-Bretagne, Région Centre-Val de Loire et Département d’Indre-et-Loire.

 

ARRACHAGE DE LA JUSSIE

La jussie avait colonisée le Lane, le petit Lane et des fossés alimentés par le Lane sur plus de 8km. Une association d’insertion a procédé à l’arrachage manuel de la jussie. Des chantiers bénévoles et un arrachage mécanique ont également été organisés pour la supprimer. Depuis, un suivi et un arrachage sont menés en juillet et septembre tous les ans. L’action porte ses fruits ; le nombre de repousses et les surfaces colonisées diminuent.

  • Linéaire : 10,7 km
  • Entreprises : Entr’Aide Ouvrière et Joveau Régis Travaux Publics
  • Financement : Agence de l’eau Loire-Bretagne, Région Centre-Val de Loire et Département d’Indre-et-Loire.

 

RESTAURATION DU LANE PAR TALUTAGE DE BERGES

Le lit du cours d’eau a été réduit par talutage de la berge et création de banquettes en alternance. Des blocs et du gravier ont été disposés dans le fond du lit. Tout ceci permet d’augmenter la sinuosité, de favoriser la diversification des écoulements et des habitats, d’augmenter la lame d’eau lors des périodes d’étiage.

  • Linéaire : 80 m
  • Entreprise : OPURE
  • Financement : Agence de l’eau Loire-Bretagne, Région Centre-Val de Loire et Département d’Indre-et-Loire.
RESTAURATION DU LANE

La réduction du lit par la mise en place de banquettes minérales a permis de redynamiser les écoulements et favoriser le transit sédimentaire. Les banquettes se sont végétalisées ainsi que les pieds de banquettes favorisant encore les écoulements.

  • Linéaire : 175 m
  • Entreprise : OPURE
  • Financement : Agence de l’eau Loire-Bretagne, Région Centre-Val de Loire et Département d’Indre-et-Loire.
RESTAURATION DU LIT ET DU TRANSIT SÉDIMENTAIRE DU CHANGEON
RESTAURATION DU LIT ET DU TRANSIT SÉDIMENTAIRE DU CHANGEON

L’ouverture de la vanne d’un moulin a permis le rétablissement du transit sédimentaire et l’amélioration de la continuité écologique. Des banquettes ont été créées afin de resserrer et redonner de la sinuosité au lit. Des graviers et cailloux ont été ajoutés afin de diversifier les habitats.

  • Linéaire : 250 m
  • Entreprises : OPURE, EUROVIA, Ecocanopée et Antr’Aide Ouvrière
  • Financement : Agence de l’eau Loire-Bretagne, Région Centre-Val de Loire et Département d’Indre-et-Loire.
RESTAURATION DU CHANGEON

Le syndicat a resserré le lit d’étiage, diversifié les écoulements et les habitats par création de banquettes, de radiers, épis et recharge du lit. La rivière a rapidement réagi en créant des mouilles. Les vitesses d’écoulement sont plus hétérogènes offrant ainsi des habitats diversifiés à la faune et la flore.

  • Linéaire : 1,3 km
  • Entreprise : OPURE
  • Financement : Agence de l’eau Loire-Bretagne, Région Centre-Val de Loire et Département d’Indre-et-Loire.
RESTAURATION DU LIT DE LA BOIRE DU PONTARIN

La rivière présentait un profil en U et un fond homogène. Les travaux ont consisté en la création de banquettes minérales et au talutage de berges. Ceci a permis de dynamiser la rivière, et ainsi de faire transiter le sable et d’améliorer l’hétérogénéité des vitesses d’écoulements et des habitats.

  • Linéaire : 1,5 km
  • Entreprise : OPURE
  • Financement : Agence de l’Eau Loire-Bretagne et Région Centre-Val de Loire
RESTAURATION DU LIT ET DES BERGES DU RUISSEAU DU FONDIS

La recharge du lit et le talutage des berges ont permis de redonner à ce ruisseau un gabarit correspondant aux débits y transitant et obtenir des écoulements diversifiés, avoir un bon transit sédimentaire et limiter l’envasement du tronçon.

  • Linéaire : 230 m
  • Entreprise : OPURE
  • Financement : Agence de l’eau Loire-Bretagne, Région Centre-Val de Loire et Département d’Indre-et-Loire.
RESTAURATION DU CHANGEON

Des cailloux et graviers ont été déposés dans le lit afin de le rehausser et de recréer un matelas alluvial. Les berges ont été talutées afin de resserrer le lit et dynamiser les écoulements.

  • Linéaire : 100 m
  • Entreprise : OPURE
  • Financement : Agence de l’eau Loire-Bretagne, Région Centre-Val de Loire et Département d’Indre-et-Loire.
RESTAURATION DE LA CONTINUITÉ ÉCOLOGIQUE ET DE L’ALIMENTATION DU LAVOIR

La continuité écologique a été restaurée au droit du seuil du lavoir à Continvoir. Ce seuil présentait des fuites et ne permettait plus l’alimentation du lavoir. Le seuil a été supprimé et le lit rechargé afin de récupérer la pente. Un radier permet l’alimentation du lavoir toute l’année.

  • Linéaire : 60 m
  • Entreprises : OPURE et EUROVIA
  • Financement : Agence de l’eau Loire-Bretagne, Région Centre-Val de Loire et Département d’Indre-et-Loire.
RESTAURATION DE LA CONTINUITÉ ÉCOLOGIQUE

Le propriétaire a ouvert une vanne relevant le niveau de 1m environ sur un affluent de la boire de Marcé à Bourgueil. Cet ouvrage permettait l’arrosage d’un potager. La création de trois radiers a permis de conserver l’usage tout en favorisant le bon fonctionnement du ruisseau.

  • Linéaire : 50 m
  • Entreprise : OPURE
  • Financement : Agence de l’eau Loire-Bretagne, Région Centre-Val de Loire et Département d’Indre-et-Loire.
DIVERSIFICATION DES HABITATS DU GRAFFIN

Le Graffin, affluent du Changeon à Gizeux, présente des habitats plutôt homogènes avec un lit sableux et vaseux. Afin de diversifier les habitats, le syndicat a effectué une recharge granulométrique. Les végétaux et bois présents ont été conservés afin de constituer des caches pour la faune aquatique.

  • Linéaire : 1 km
  • Entreprises : OPURE et Entr’Aide Ouvrière
  • Financement : Agence de l’eau Loire-Bretagne, Région Centre-Val de Loire et Département d’Indre-et-Loire.
RESTAURATION DU LIT ET LA CONTINUITÉ ÉCOLOGIQUE DU GRAVOT
RESTAURATION DU LIT ET LA CONTINUITÉ ÉCOLOGIQUE DU GRAVOT

Les travaux ont consisté en la création de radiers afin d’augmenter la hauteur d’eau sous les ponts et de supprimer les chutes d’eau (50cm et 30cm). Des banquettes et radiers ont été installés pour diversifier les écoulements et une recharge granulométrique sur 300m a été effectuée pour rehausser le fond du lit (30 cm).

  • Linéaire : 3,5 km
  • Entreprises : OPURE et EUROVIA
  • Financement : Agence de l’eau Loire-Bretagne, Région Centre-Val de Loire et Département d’Indre-et-Loire.
RESTAURATION DE LA CONTINUITÉ ÉCOLOGIQUE

Afin de compenser la suppression d’un seuil en béton de 40 cm de haut, deux radiers ont été créés et permettent de conserver l’usage tout en favorisant le bon fonctionnement du ruisseau.

  • Linéaire : 100 m
  • Financement : Agence de l’eau Loire-Bretagne, Région Centre-Val de Loire et le Département d’Indre-et-Loire.
RESTAURATION DU LIT ET DES BERGES DU RUISSEAU DU LAVOIR
RESTAURATION DU LIT ET DES BERGES DU RUISSEAU DU LAVOIR

Les travaux ont consisté à une recharge et à un rétrécissement du lit d’étiage par talutage des berges, création de banquettes et de radiers. Ainsi, il a été redonné au ruisseau un tracé sinueux et une dynamique. De plus, les habitats et faciès d’écoulement se sont diversifiés. Le fond bétonné en aval du lavoir a été supprimé.

  • Linéaire : 150 m
  • Entreprise : OPURE
  • Financement : Agence de l’Eau Loire-Bretagne, la Région Centre-Val de Loire et le Conseil départemental d’Indre-et-Loire.
MISE EN PLACE DE CLOTURES

Afin de protéger les berges et le lit du piétinement du bétail, 1 850 m de clôtures en fil barbelé ont été mises en place sur le ruisseau de Mouline et le Tarry.

  • Linéaire : 1,8 km
  • Entreprise : AQUASYLVA
  • Financeurs : l’Agence de l’Eau Loire-Bretagne, la Région Pays de la Loire les exploitants
RENATURATION DU ROCHETTE/MOULINE

Les berges des bassins de la station d’épuration ont été terrassées en pente douce et des apports de granulats ont permis de diversifier le milieu. Un nouveau lit sinueux a été recréé pour ralentir la propagation des crues et améliorer la recharge des nappes. Des rampes en granulats ont été aménagées pour améliorer le franchissement piscicole des deux ponts.

  • Linéaire : 365 m
  • Entreprise : DURAND TP
  • Financeurs : l’Agence de l’Eau Loire-Bretagne et la Région Pays de la Loire.
AMÉLIORATION DE LA CONTINUITÉ, RÉPARTITEUR DE LAVEAU

Le Syndicat a créé un bras de contournement pour permettre aux poissons de franchir le répartiteur. Ce dernier comporte une alternance de petits seuils liaisonnés et des fosses. Durant ces travaux, le clapet qui ne fonctionnait plus a également été remplacé par deux vannes.

  • Linéaire : 73 m
  • Entreprise : THOUZEAU
  • Financeurs : l’Agence de l’Eau Loire-Bretagne et la Région Pays de la Loire.
AMÉLIORATION DE LA CONTINUITÉ, MOULIN DE FONTAINE

Le bras de contournement a été réalisé à partir d’un fossé existant. Il est entièrement empierré et comporte une succession de fosses et de radiers. L’aménagement assure le maintien des usages associés au moulin tout en permettant aux poissons de franchir le moulin.

  • Linéaire : 127 m
  • Entreprise : CHOGNOT
  • Financeurs : l’Agence de l’Eau Loire-Bretagne et la Région Pays de la Loire.
RESTAURATION DES BERGES DU COUASNON, Baugé-en-Anjou

Les berges abruptes et érodées ont été terrassées en pente douce. Des apports de granulats ont été effectués en pied de talus pour assurer son maintien et quelques blocs épars ont été apportés dans le lit. Des plantations ont été réalisées en remplacement des peupliers abattus.

  • Linéaire : 341 m
  • Entreprise : SARL RAGAIN et SARL POUSSIN FRERES
  • Financeurs : l’Agence de l’Eau Loire-Bretagne et la Région Pays de la Loire.
MISE EN PLACE DE BANQUETTES ALTERNÉES

14 banquettes alternées de 7 à 25 m de long ont été aménagées dans le lit du Couasnon. Elles ont permis de recréer un lit plus petit et sinueux. Quelques blocs épars ont également été déposés dans le Couasnon pour récréer des habitats aquatiques.

  • Linéaire : 658 m
  • Entreprise : SARL RAGAIN
  • Financeurs : l’Agence de l’Eau Loire-Bretagne et la Région Pays de la Loire.
RENATURATION ET AMÉLIORATUION DE LA CONTINUITÉ PISCICOLE

Ces travaux ont consisté à abaisser le seuil de 0.45 m et aménager de plusieurs rampes en granulats. Les apports de granulats dans le lit ont contribué à retrouver une rivière plus vivante et diversifiée tout en améliorant la recharge de la nappe alluviale.

  • Linéaire : 54 m
  • Entreprise : STP HAUT ANJOU
  • Financeurs : l’Agence de l’Eau Loire-Bretagne et la Région Pays de la Loire.
REMÉANDRAGE DU COUASNON

Cette opération ambitieuse de reméandrage du Couasnon lui a permis de retrouver un tracé sinueux rallongé de 177 mètres, qui ralentit la propagation des crues et favorise la recharge de la nappe alluviale, un aspect plus naturel ainsi qu’une plus grande biodiversité.

  • Linéaire : 420 m
  • Entreprise : STP HAUT ANJOU
  • Financeurs : l’Agence de l’Eau Loire-Bretagne et la Région Pays de la Loire.
RESTAURATION DE LA CONTINUITÉ SUR LE LATHAN AVAL

Suite à l’enlèvement du barrage de la Butte, un radier et deux banquettes ont été mis en œuvre sur le Lathan. Ces travaux permettent de rehausser la ligne d’eau et compenser l’enlèvement du barrage mais aussi de diversifier les écoulements et habitats.

  • Linéaire : 64 m
  • Entreprise : SARL TP PINEAU
  • Financeurs : Agence de l’Eau Loire Bretagne, région Pays de la Loire
RESTAURATION DE LA RIVEROLLE AVAL

Ces travaux ont consisté en la création de radiers, de déflecteurs en bois et de banquettes dans le but de diversifier les habitats et dynamiser les écoulements. Ils ont également été effectués au niveau des ponts et passages busés pour améliorer la libre circulation des poissons dans le cours d’eau.

  • Linéaire : 3,85 km
  • Entreprises :
    • Terrassement apport de matériaux (SARL RAGAIN)
    • Restauration de la ripisylve et création de déflecteurs (Association ADEN)
  • Financeurs : Agence de l’Eau Loire Bretagne, région Pays de la Loire
RESTAURATION DE LA CONTINUITÉ DE LA RIVEROLLE, PREMIÈRE OPÉRATION SUR LE CONTOURNEMENT DU MOULIN DU GUÉ HASLE

Un bras de contournement a été créé à partir d’un fossé communal. Le bief du Moulin est toujours alimenté et les débits de la Riverolle sont répartis équitablement grâce à des seuils en enrochements. Ainsi la libre circulation des poissons est assurée de manière constante tout au long de l’année.

  • Linéaire : 350 m
  • Entreprises :
    • Maitrise d’œuvre : SEGI
    • Travaux : JUSTEAU TERRASSEMENT
  • Financeurs : Agence de l’Eau Loire Bretagne, région Pays de la Loire
RESTAURATION DES BERGES ET DU LIT MINEUR DU LATHAN

Après avoir abaissé les deux clapets qui entravaient le lit du cours d’eau, le lit du Lathan a été rehaussé à l’aide de seuils et remodelé avec la création de banquettes et le retalutage des berges.  Les premiers résultats sont déjà visibles sur le suivi des puits de la nappe d’accompagne du cours d’eau.

  • Linéaire : 1,8 km
  • Entreprises :
    • Terrassement : SAS DURAND
    • Entretien végétation / clôtures et abreuvoir : ADEN/ASCEBO TP
    • Financeurs : Agence de l’Eau Loire Bretagne, région Pays de la Loire
RÉHABILITATION DE LA CONTINUITÉ SUR LE FOSSÉ 3002

Enlèvement de onze passages busés dégradés et/ou inutilisés. Ces passages constituent des freins hydrauliques importants en limitant les écoulements en période de crues. Ils provoquent une sédimentation accrue et nuisent à la « franchissabilité » piscicole.

  • Linéaire : 929 m
  • Entreprise : TP PINEAU
ENTRETIEN DU FOND DU LIT DES COURS D’EAU DU RSTRI

Le Val d’Authion (RSTRI) est concerné par une sédimentation naturelle mais fortement amplifiée par le nombre important d’ouvrages ainsi que leurs manipulations. Ce phénomène provoque une hausse rapide du fond du lit, ce qui peut induire un risque important d’inondation d’où la nécessité d’enlever l’excédent de sédiment.

  • Linéaire : 902 m
  • Entreprise : TP PINEAU
ENTRETIEN DU FOND DU LIT DES COURS D’EAU DU RSTRI

Le Val d’Authion (RSTRI) est concerné par une sédimentation naturelle mais fortement amplifiée par le nombre important d’ouvrages ainsi que leurs manipulations. Ce phénomène provoque une hausse rapide du fond du lit, ce qui peut induire un risque important d’inondation d’où la nécessité d’enlever l’excédent de sédiment.

  • Linéaire : 341 m
  • Entreprise : TP PINEAU
ENTRETIEN DU FOND DU LIT DES COURS D’EAU DU RSTRI

Le Val d’Authion (RSTRI) est concerné par une sédimentation naturelle mais fortement amplifiée par le nombre important d’ouvrages ainsi que leurs manipulations. Ce phénomène provoque une hausse rapide du fond du lit, ce qui peut induire un risque important d’inondation d’où la nécessité d’enlever l’excédent de sédiment.

  • Linéaire : 1,4 km
  • Entreprise : TP PINEAU
ENTRETIEN DU FOND DU LIT DES COURS D’EAU DU RSTRI

Le Val d’Authion (RSTRI) est concerné par une sédimentation naturelle mais fortement amplifiée par le nombre important d’ouvrages ainsi que leurs manipulations. Ce phénomène provoque une hausse rapide du fond du lit, ce qui peut induire un risque important d’inondation d’où la nécessité d’enlever l’excédent de sédiment.

  • Linéaire : 4,4 km
  • Entreprise : TP PINEAU
ENTRETIEN DU FOND DU LIT DES COURS D’EAU DU RSTRI

Le Val d’Authion (RSTRI) est concerné par une sédimentation naturelle mais fortement amplifiée par le nombre important d’ouvrages ainsi que leurs manipulations. Ce phénomène provoque une hausse rapide du fond du lit, ce qui peut induire un risque important d’inondation d’où la nécessité d’enlever l’excédent de sédiment.

  • Linéaire : 865 m
  • Entreprise : TP PINEAU
ENTRETIEN DU FOND DU LIT DES COURS D’EAU DU RSTRI

Le Val d’Authion (RSTRI) est concerné par une sédimentation naturelle mais fortement amplifiée par le nombre important d’ouvrages ainsi que leurs manipulations. Ce phénomène provoque une hausse rapide du fond du lit, ce qui peut induire un risque important d’inondation d’où la nécessité d’enlever l’excédent de sédiment.

  • Linéaire : 1,2 km
  • Entreprise : TP PINEAU
ENTRETIEN DU FOND DU LIT DES COURS D’EAU DU RSTRI

Le Val d’Authion (RSTRI) est concerné par une sédimentation naturelle mais fortement amplifiée par le nombre important d’ouvrages ainsi que leurs manipulations. Ce phénomène provoque une hausse rapide du fond du lit, ce qui peut induire un risque important d’inondation d’où la nécessité d’enlever l’excédent de sédiment.

  • Linéaire : 264 m
  • Entreprise : TP PINEAU
ENTRETIEN DU FOND DU LIT DES COURS D’EAU DU RSTRI

Le Val d’Authion (RSTRI) est concerné par une sédimentation naturelle mais fortement amplifiée par le nombre important d’ouvrages ainsi que leurs manipulations. Ce phénomène provoque une hausse rapide du fond du lit, ce qui peut induire un risque important d’inondation d’où la nécessité d’enlever l’excédent de sédiment.

  • Linéaire : 360 m
  • Entreprise : TP PINEAU
ENTRETIEN DU FOND DU LIT DES COURS D’EAU DU RSTRI

Le Val d’Authion (RSTRI) est concerné par une sédimentation naturelle mais fortement amplifiée par le nombre important d’ouvrages ainsi que leurs manipulations. Ce phénomène provoque une hausse rapide du fond du lit, ce qui peut induire un risque important d’inondation d’où la nécessité d’enlever l’excédent de sédiment.

  • Linéaire : 1,8 km
  • Entreprise : TP PINEAU
ENTRETIEN DU FOND DU LIT DES COURS D’EAU DU RSTRI

Le Val d’Authion (RSTRI) est concerné par une sédimentation naturelle mais fortement amplifiée par le nombre important d’ouvrages ainsi que leurs manipulations. Ce phénomène provoque une hausse rapide du fond du lit, ce qui peut induire un risque important d’inondation d’où la nécessité d’enlever l’excédent de sédiment.

  • Linéaire : 791 m
  • Entreprise : TP PINEAU
ENTRETIEN DU FOND DU LIT DES COURS D’EAU DU RSTRI

Le Val d’Authion (RSTRI) est concerné par une sédimentation naturelle mais fortement amplifiée par le nombre important d’ouvrages ainsi que leurs manipulations. Ce phénomène provoque une hausse rapide du fond du lit, ce qui peut induire un risque important d’inondation d’où la nécessité d’enlever l’excédent de sédiment.

  • Linéaire : 3 km
  • Entreprise : TP PINEAU
ENTRETIEN DU FOND DU LIT DES COURS D’EAU DU RSTRI

Le Val d’Authion (RSTRI) est concerné par une sédimentation naturelle mais fortement amplifiée par le nombre important d’ouvrages ainsi que leurs manipulations. Ce phénomène provoque une hausse rapide du fond du lit, ce qui peut induire un risque important d’inondation d’où la nécessité d’enlever l’excédent de sédiment.

  • Linéaire : 800 m
  • Entreprise : TP PINEAU
ENTRETIEN DU FOND DU LIT DES COURS D’EAU DU RSTRI

Le Val d’Authion (RSTRI) est concerné par une sédimentation naturelle mais fortement amplifiée par le nombre important d’ouvrages ainsi que leurs manipulations. Ce phénomène provoque une hausse rapide du fond du lit, ce qui peut induire un risque important d’inondation d’où la nécessité d’enlever l’excédent de sédiment. Un enrochement ponctuel a aussi été effectué afin de stabiliser la berge après l’entretien du fond du lit.

  • Linéaire : 3,7 km
  • Entreprise : TP PINEAU
ENROCHEMENT DES BERGES DE L’AUTHION, FOSSE DE SORGES

Protection de berges par la mise en place d’enrochement. Cette forme de protection intervient lorsque l’espace est réduit. Les blocs de pierre sont insérés et compactés en pied de berge. Ce qui permet de lutter contre l’érosion des berges, limiter l’envasement et le sur-élargissement du lit.

  • Linéaire : 16 m
  • Entreprise : TP PINEAU
RÉHABILITATION DU FOSSÉ 103

Protection de berges par la mise en place d’enrochement. Cette forme de protection intervient lorsque l’espace est réduit. Les blocs de pierre sont insérés et compactés en pied de berge. Ce qui permet de lutter contre l’érosion des berges, limiter l’envasement et le sur-élargissement du lit.

  • Linéaire : 588 m
  • Entreprise : TP PINEAU
RÉHABILITATION DU CANAL DE L’ÉCHENEAU

Protection de berges par la mise en place d’enrochement. Cette forme de protection intervient lorsque l’espace est réduit. Les blocs de pierre sont insérés et compactés en pied de berge. Ce qui permet de lutter contre l’érosion des berges, limiter l’envasement et le sur-élargissement du lit.

  • Linéaire : 83 m
  • Entreprise : TP PINEAU
RÉHABILITATION DU CANAL DE VARENNES

Protection de berges par la mise en place d’enrochement. Cette forme de protection intervient lorsque l’espace est réduit. Les blocs de pierre sont insérés et compactés en pied de berge. Ce qui permet de lutter contre l’érosion des berges, limiter l’envasement et le sur-élargissement du lit.

  • Linéaire : 83 m
  • Entreprise : TP PINEAU
CRÉATION D’UN FOSSÉ DE DÉCHARGE

Création d’un fossé de décharge pour écouler les eaux en cas de fortes précipitations. Ce fossé est connecté à un fossé géré par le SMBAA qui, en cas de fortes pluies, ne peut pas écouler les eaux excédentaires.

  • Linéaire : 404 m
  • Entreprise : TP PINEAU
RÉHABILITATION DU CANAL DE L’ÉCHENEAU

Les berges des cours d’eau provenant du remembrement sont pour la plupart trop abruptes et fortement dégradées. Le SMBAA propose des travaux d’adoucissement de berges par la technique du déblai-remblai. Cela permet de stabiliser les berges et de rétrécir le lit du cours d’eau en favorisant l’auto-curage.

  • Linéaire : 2,84 km
  • Entreprise : TP PINEAU
RÉHABILITATION DE LA BOIRE LÉVÈQUE

Les berges des cours d’eau provenant du remembrement sont pour la plupart trop abruptes et fortement dégradées. Le SMBAA propose des travaux d’adoucissement de berges par la technique du déblai-remblai. Cela permet de stabiliser les berges et de rétrécir le lit du cours d’eau en favorisant l’auto-curage.

  • Linéaire : 0,59 km
  • Entreprise : TP PINEAU
RÉHABILITATION DU CANAL DE JONCTION ENTRE LE 100 ET L’AUTHION

Les berges des cours d’eau provenant du remembrement sont pour la plupart trop abruptes et fortement dégradées. Le SMBAA propose des travaux d’adoucissement de berges par la technique du déblai-remblai. Cela permet de stabiliser les berges et de rétrécir le lit du cours d’eau en favorisant l’auto-curage.

  • Linéaire : 3,4 km
  • Entreprise : TP PINEAU
RÉHABILITATION DU RUISSEAU DE L’ANGUILLÈRE

Afin de protéger les habitations des crues, deux angles droits de l’Anguillère ont été modifiés. Ces travaux ont permis de favoriser les écoulements. Le linéaire concerné a fait l’objet d’une mise en place de banquettes alternées améliorant les écoulements et diversifiant les habitats.

  • Linéaire : 755 m
  • Entreprise : SAS Luc DURAND
  • Financeurs : Agence de l’Eau Loire Bretagne, Région Pays de la Loire
RESTAURATION DE L’AUTOMNE, DEUXIÈME OPÉRATION

Le lit mineur a fait l’objet de travaux de restauration avec la pose de blocs, la création de banquettes végétalisées, de radiers et de déflecteurs en bois. Un passage busé obstrué a été remplacé par un pont cadre.

  • Linéaire : 904 m
  • Entreprise : SARL TP PINEAU
RESTAURATION DE L’AUTOMNE, PREMIÈRE OPÉRATION

Ces travaux ont consisté à restaurer le lit mineur par la création de radiers, banquettes végétalisées et déflecteurs et à diversifier les habitats par l’apport de blocs et granulats. Deux passages busés, posant problème pour la libre circulation des espèces aquatiques, ont été modifiés par des ponts cadres.

  • Linéaire : 2,6 km
  • Entreprise : JUSTEAU TERRASSEMENT
  • Financeurs : Agence de l’Eau Loire Bretagne, Région Pays de la Loire
RESTAURATION DE LA BOIRE DES ROUX, PRAIRIE DES MONTETS

Ces travaux ont inclus l’entretien de la végétation, l’abaissement du barrage pour favoriser le déplacement des populations de poissons et éviter un envasement, et la création de 41 banquettes latérales qui redonnent au cours d’eau une sinuosité et une dynamique. Les travaux se sont achevés avec la réalisation de radiers pour maintenir le niveau d’eau et dynamiser les écoulements.

  • Linéaire : 2,6 km
  • Entreprise : SARL TP Pineau
  • Financeurs : Agence de l’Eau Loire Bretagne, Région Pays de la Loire
RESTAURATION DU RUISSEAU DE LA FONTAINE ST MAURILLE

Dans le cadre de son contrat nature, le PNR Loire Anjou Touraine, en partenariat avec la Commune de Brain sur Allonnes et le SMBAA, a restauré un linéaire de 400 mètres sur le ruisseau de la Fontaine St Maurille en redimensionnant son lit mineur à l’aide de banquettes végétalisées.

  • Linéaire : 400 m
  • Entreprise : Justeau Terrassement
  • Financeurs : Commune de Brain sur Allonnes, Région Pays de la Loire
RESTAURATION DU RUISSEAU DE LA FONTAINE ST MAURILLE

A la demande de la Commune de Brain sur Allonnes, les peupliers ont été abattus et le lit redimensionné pour se rapprocher du profil naturel du cours d’eau.

  • Linéaire : 272 m
  • Entreprise : ASCEBO_TP /ADEN
  • Financeurs : Agence de l’Eau Loire Bretagne, Région Pays de la Loire
RESTAURATION DU RUISSEAU DES LOGES, DEUXIÈME OPÉRATION

La ligne d’eau a été rehaussée via des radiers, les secteurs les plus larges ont fait l’objet d’un rétrécissement via la création de banquettes végétalisées et de déflecteurs en bois et en pierre. Les habitats ont été améliorés par la pose de blocs épars et la continuité écologique a été restaurée sur le pont de la route communale.

  • Linéaire : 2,33 km
  • Entreprise : SARL TP PINEAU
  • Financeurs : Agence de l’Eau Loire Bretagne, Région Pays de la Loire
RESTAURATION DU RUISSEAU DES LOGES, PREMIÈRE OPÉRATION

Le ruisseau des Loges abrite une des dernières populations de truite fario du Maine et Loire. Des radiers en pierre et graviers ont été répartis afin de : rehausser la ligne d’eau ; dynamiser les écoulements ; favoriser l’oxygénation ; améliorer la reproduction des truites farios. Ces travaux ont été accompagnés de diversification des habitats par la création de déflecteurs en bois et de banquettes ainsi que la pose de blocs.

  • Linéaire : 2,08 km
  • Entreprise : SAS DURAND
  • Financeurs : Agence de l’Eau Loire Bretagne, Région Pays de la Loire
RESTAURATION DE LA RIVEROLLE, DEUXIÈME OPÉRATION

La ligne d’eau a été remontée grâce à la création de radiers, le lit rétrécit et dynamisé avec la création de banquettes végétalisées et des habitats piscicoles ont été créés à l’aide de blocs.

  • Linéaire : 2,95 km
  • Entreprise : SARL RAGAIN Bruno
  • Financeurs : Agence de l’Eau Loire Bretagne, région Pays de la Loire